Mes étapes vers le « zéro déchet » : de la prise de conscience à l’action : les documents pour se lancer

      Cela fait un an et demi que nous sommes dans cette démarche. Cela ne s’est pas fait du jour au lendemain! Voici les étapes de mon cheminement, avant, pendant et maintenant.

 

      LES INFOS GLANEES A DROITE A GAUCHE

      En premier lieu, j’ai entendu parler de Béa Johnson. Complètement par hasard, car elle avait donné une conférence près de chez moi. Je n’avais pu y assister, mais j’ai pu en parler avec des connaissances qui y étaient. J’ai donc cherché à en savoir un peu plus sur cette extra-terrestre dont les déchets de l’année se résument à un bocal d’un litre. Wow!

     Vous pouvez lire son histoire résumée dans cet article et lire son livre « Zéro déchet » (que je peux éventuellement vous envoyer en pdf pour les intéressés)

beaj

     Ensuite, je me suis inscrite sur des groupes facebook sur le minimalisme et le zéro déchet. C’était une mine d’or! Parmi lesquels : Pour une vie plus simple:Expériences Bio/Minimaliste/ZéroDéchet/Recyclage , Les écolos bio zéro déchet et aussi Gestion budgétaire, entraide et minimalisme.

   

     « DEMAIN » ET « LA FAMILLE (PRESQUE) ZERO DECHET » : UN TOURNANT!

     Peu de temps après, nous sommes allés voir au cinéma Demain de Cyril Dion. Ce documentaire montre à quel point il est temps de réagir car la situation est grave, mais il laisse beaucoup d’espoir car il fait découvrir de belles alternatives et initiatives qui se mettent en place aux quatre coins de la planète. Ce film a été une vraie révélation et motivation pour agir. Pour voir la bande-annonce sur le site du film, cliquez ici.

      En quittant du cinéma, nous sommes allés voir le magasin « day by day » qui avait ouvert à Reims. C’est une chaîne de magasins qui vend tout en vrac. Personnellement, je n’ai pas vraiment apprécié. J’ai trouvé l’étiquetage assez vague, peu de produits bio et même des bonbons au fond du magasin, cela ne correspond pas vraiment à l’image que je m’étais faite de cette boutique. Bref, je ne suis pas repartie bredouille puisque j’y ai acheté le livre de la famille (presque) zéro déchet. Et là,révélation, c’était le deuxième effet kisskool de la journée.

couv_famille_zd_300

      Dévoré en quelques heures, ce livre est pédagogique, drôle, et donne envie de s’y mettre! Il n’est pas du tout culpabilisant, il permet d’y aller à son rythme et est illustré de petites BD pleines d’humour. Je le trouve beaucoup plus abordable que celui de Béa Johnson. Pour ceux qui me connaissent, n’hésitez pas à me le demander je vous le prêterai avec plaisir! Cela peut aussi faire une super idée cadeau! Ils ont aussi ce site internet

ZD

C’est à partir de ce jour que nous sommes entrés dans la démarche zéro déchet, il y a 18 mois.

      ET EN PRATIQUE, CA DONNE QUOI ?

     Dans les premiers temps, nous avons mis en place plein de choses en même temps. On vivait zéro déchet, on pensait zéro déchet, on rêvait zéro déchet! On est passé par une vraie période d’obsession du déchet. Résultat : notre poubelle est remplie à environ 1/3 chaque semaine, pour une famille de quatre.

      Ce que l’on a mis en place :

  • Les achats en vrac plus systématiques : pâtes, céréales, légumineuses etc
  • On a changé de machine à café! On a troqué notre Tassimo méga polluante pour une machine qui broie les grains. Et on achète les grains en vrac 😉
  • On fait trèèèèèèès attention aux emballages inutiles : on refuse si besoin les sacs chez les commerçants
  • On a mis en place un compost au fond du jardin
  • On a installé un récupérateur d’eau de pluie qu’on utilise pour la chasse d’eau
  • On achète beaucoup plus facilement d’occasion : les jouets pour les enfants, les habits pour moi, et je récupère des vêtements d’occasion pour les enfants (Merci Soline 🙂 )
  • On cuisine énormément de choses nous-même : des biscuits aux pizzas en passant par le bouillon de légumes déshydraté!
  • On fait aussi beaucoup de produits ménagers nous-même : produit vaisselle, spray nettoyant, lessive etc.
  • On trouve des alternatives aux choses jetables ou emballées (ex : on fabrique des tawashi pour remplacer les éponges jetables)
  • On a quasiment abandonné les courses en supermarché : on y va en dépannage mais ce n’est plus notre façon de nous approvisionner : cela évite les dépenses inutiles dues aux promos, les emballages suremballages et sur-suremballages et les produits d’Espagne…
  • et certainement d’autres choses que j’oublie!

Dans le livre de la famille zéro déchet, il est écrit : zd2

      Et c’est exactement ça!

      Je vais vous faire un petit bilan de ces 18 mois dans un prochain article, en détaillant les actions, ce qui a été facile ou non, ce qui a marché, ce qu’il reste à améliorer (car il y a encore de vrais lacunes, j’en suis consciente!).

 

      POUR ALLER PLUS LOIN…

      En plus des sites déjà mentionnés, vous pouvez vous intéresser à l’association zéro waste France, qui organise depuis 2 ans un festival zéro déchet très intéressant à la villette, avec des conférences, des ateliers, des livres ou objets à découvrir et acheter.

      C’est lors de ce festival, où nous sommes allés en juillet 2016, que nous avons visionné le fil « Ma vie zéro déchet » que je vous conseille fortement. Il s’agit de la vraie expérience d’un homme qui décide d’atteindre « zéro déchet » en 6 mois. Il pèse régulièrement ses poubelles et petit à petit change ses habitudes pour atteindre son objectif. Du compost aux achats en vrac, en passant par les couches lavables et la tête déconfite de ses potes invités à un apéritif zéro déchet, ce film est plein d’humour mais montre aussi la réalité des choses : réduire considérablement ses déchets demande des efforts et une réelle volonté. Regardez la vidéo de présentation en cliquant ici. Après le visionnage du documentaire, Donatien Lemaître (le protagoniste du film)  nous a expliqués ce qu’il faisait toujours, ce qu’il a arrête de faire et pourquoi… Si vous ne parvenez pas à trouver le film dans son intégralité, vous pouvez regarder des extraits vidéos sur sa chaîne youtube.

      Et vous? Êtes-vous dans une démarche zéro déchet ? Vous pouvez d’ores et déjà vous documenter grâce aux sites et ouvrages mentionnés dans cet article, en espérant qu’ils vous donneront l’envie de vous lancer! Et rappelez-vous, Rome ne s’est pas fait en un jour! Chaque petit pas compte!!!

Cet article vous plaît? Abonnez-vous à la newsletter (lien en bas de la page) pour recevoir mes nouveaux articles ou bien suivez ma page facebook!

 

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s