La magie de Noël… sans le Père-Noël ?

   À un mois et demi de Noël, c’est déjà l’effervescence! Les chocolats de Noël sont  installés dans les grandes surfaces, et les catalogues de Noël arrivent. Les décorations de Noël sont déjà installées dans la ville à côté de chez moi, et la maîtresse a dit aux enfants qu’ils allaient rédiger quelques phrases pour dire ce qu’ils souhaiteraient pour Noël (classe de CP).

   Bref, ça sent Noël à plein nez!

   PAS DE PERE-NOËL !

   Quand Noël est arrivé et que notre aîné avait deux ans et demi, j’ai tout de suite compris que ce ne serait pas possible pour moi de perpétuer la tradition du Père-Noël. Mon honnêteté, ma franchise, ma parole libre envers lui ne m’autorisaient pas à lui raconter cet énorme mensonge. Je tiens à dire que je respecte les parents qui font croire à leurs enfants que le Père-Noël existe.Chacun fait comme il veut. Mais notre choix n’a pas toujours été compris. Petit tour d’horizon des remarques entendues…

   « Mais c’est magique de voir leurs yeux briller devant les cadeaux que le Père-Noël a apportés! » L’un n’empêche pas l’autre. Ils ont quand même des cadeaux (raisonnablement) et ils sont absolument ravis de les déballer. Et puis le Père-Noël fait davantage peur aux enfants qu’il ne les fascine.

   « Laissons leur croire en ce conte merveilleux avec leur innocence d’enfant… » L’histoire du Père-Noël ils la connaissent, comme ils connaissent celle de la Belle et le clochard ou de Cornebidouille. Pour autant je ne leur laisse pas croire que les animaux parlent, ou qu’une sorcière viendra les voir s’ils ne mangent pas leur soupe! Ils sont sans cesse baignés dans l’imaginaire, mais ce sont bien les adultes qui à un moment disent « mais c’est vrai, le Père-Noël va venir apporter des cadeaux! ». Pour moi cela revient à dire : « Mais c’est vrai, si tu ne manges pas ta soupe Cornebidouille te rendra visite ce soir! »

   Faire croire qu’il existe une sorte de super héros vêtu de rouge qui se déplace avec son traîneau dans le ciel pour apporter des cadeaux à tous les enfants du monde… ça fait plaisir à qui en fin de compte? Les mascarades mises en place et les subterfuges auxquels les adultes ont recourt pour que ce mensonge prenne vie… Je crois que ce sont les adultes qui ont les yeux qui brillent! Et puis du coup, on remercie le Père-Noël et pas les personnes qui ont fait le cadeau, et cela me gêne aussi.

   « Ce n’est pas sympa pour les enfants qui croient, les tiens risquent de leur dire la vérité ». Et bien pour le moment ça n’est pas arrivé. Ce serait plutôt moi la gaffeuse! Mais je leur ai quand même expliqué que les adultes aimaient bien faire croire aux enfants qu’il existe, et que donc certains enfants y croient. Je me souviens d’une scène très drôle où une connaissance a dit à mon fils « tu as été bien sage? Le Père-Noël va t’apporter plein de cadeaux? « . Mon fils m’a regardée, m’a souri puis l’a regardée et lui a dit « Oui, j’ai été bien sage ». On aurait dit qu’il lui faisait volontairement plaisir en lui disant ce qu’elle avait envie d’entendre!

   « Mais alors tu gâches la magie de Noël! » Et bien non, car heureusement Noël ne se résume pas à la venue du Père-Noël et aux cadeaux!

   En revanche les adultes qui font du chantage au Père-Noël « si tu n’es pas sage tu vas voir le Père-Noël ne passera pas » ne rentrent plus du tout dans l’univers magique de Noël!

   LA MAGIE DE NOËL

  Le jour « J » : c’est un rassemblement , une fête de famille. Nous passons du temps ensemble et c’est bien là l’essentiel. J’ai expliqué aux enfants qu’on faisait des cadeaux aux gens qu’on aimait. De ce fait, ils recevront des cadeaux, mais ils participent à la confection de petits présents pour notre entourage. En général, nous fabriquons des petites cartes de Noël.

   La période qui précède : se caractérise par le calendrier de l’Avent immatériel que nous faisons chaque année et qui s’adapte à l’âge des enfants. Je vous en parlais l’année dernière dans cet article et vous en reparlerai bientôt. Il sert avant tout à passer du temps ensemble. Les enfants prennent beaucoup de plaisir à bricoler, décorer, cuisiner, dessiner,partager etc. Il est dit « immatériel » car il ne se constitue pas de cadeaux, d’objets ou de chocolats mais de petits messages dévoilant une action à effectuer.

   PAS DE PÈRE-NOËL, PAS DE LISTE ?

   Identifier ses besoins, les distinguer d’une simple envie passagère… Est-ce qu’un enfant est réellement capable de faire cela? Tout dépend de l’âge. Combien de parents se plaignent « Tu as demandé ce jouet et tu ne joues pas avec! « .

  En observant leurs enfants, leurs progrès, leur développement, leurs centres d’intérêt, les parents sont tout à fait capables de choisir des cadeaux adaptés.

  Jusqu’à présent nous n’avons jamais fait faire de liste à nos enfants pour Noël. Traditionnellement nous leur offrons des livres. Ensuite les oncles et tantes se groupent pour un plus gros cadeau. Les grands-parents donnent de l’argent. Ils ont d’autres petits cadeaux de la part d’amis ou d’autres membres de la famille. On essaie de restreindre la quantité…

   L’effet de surprise est donc totalement là. Et cela évite les déceptions ou le déballage express des cadeaux dans l’attente du cadeau suprême de la liste.

   Au fur et à mesure qu’ils grandiront, peut-être leur demanderons-nous ce qui leur ferait plaisir. Mais nous les accompagnerons dans cette démarche. Les enfants n’ont pas forcément la notion de l’argent et de la valeur des choses.

   Certains enfants dressent une liste de jouets à partir des catalogues de Noël. Je ne trouve pas que ce soit une bonne idée. Leur lecture crée des envies et ne répond pas à des besoins (voir l’article « Stop pub  et pouvoir d’achat »). Franchement, si on me demandait de choisir des choses dans un catalogue d’électro-ménager ou de meubles, sans me soucier de leur valeur, je n’aurais pas de peine à dresser une liste! Mais est-ce que je choisirais des objets absolument nécessaires?  Est-ce que je ne me laisserais pas aller à des envies que je n’avais même pas avant, juste parce qu’on me les propose et que sur le papier, ça a l’air vraiment trop bien?

   La liste, et encore davantage la « liste au père-noël », donne l’illusion que l’on peut obtenir ce que l’on veut. Il ne faut pas oublier que nos enfants d’aujourd’hui sont les consommateurs de demain!

   Voilà pourquoi dès que nous le pouvons, nous achetons les jouets d’occasion!

   Et vous, comment envisagez-vous Noël?

 

Cet article vous plaît? Abonnez-vous à la newsletter (lien en bas de la page) pour recevoir mes nouveaux articles ou bien suivez ma page facebook!

Ce site a pour but de partager avec vous, lecteurs, des astuces, recettes, activités etc… Afin de récompenser la blogueuse que je suis du travail et du temps passé à rédiger les articles, n’hésitez pas à laisser un commentaire, une critique, un avis… positif ou négatif, du moment qu’il est constructif!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s