Journal d’une famille confinée : J2, changement de cap !

le

Je ne vais pas détailler notre journée comme hier, mais plutôt expliquer l’organisation testée ce jour. Hier la journée a semblé longue au niveau du travail scolaire à faire. Aujourd’hui, on a décidé de ne travailler que le matin.

On a commencé le travail à 9h30 (chouette, on a gagné 1/4 d’heure par rapport à hier ! )

Les enfants étaient habillés mais ils s’étaient en plus déguisés en pirate (ils adorent se déguiser à longueur de journée). Du coup, après le rituel de la date et de la météo, je leur ai demandé quels mots ils associaient au mot pirate. Et on les a écrits. Mini1 a fait des lignes tandis que mini2 les écrivaient une fois puis les illustrait. Ils étaient hyper motivés, il s’agissait de leurs mots, on y a tous pris du plaisir ! Voici le cahier de mini2 :

Du coup, pour faire sens, je me suis basée sur cette liste de mots pour enchaîner sur les leçons de français (lettres muettes).

Mini2 a fait du travail pendant 1 heure puis est allé passer l’aspirateur puis jouer.

Mini1 a fait 2h45 de travail avec une petite pause de 10mn durant laquelle on a chanté des chansons de la reine des neiges (chacun son kiff!) avec les paroles version karaoke (encore de la lecture, sans en avoir l’air…)

Après avoir mangé, on a fait notre rituel « silence, on lit ! ». Ensuite on a passé l’après-midi dehors. Les enfants nous ont aidé à désherber, à repiquer des salades, à pailler les fraisiers et ils ont joué jusque 18h00.

Le soir, on a fait le rituel du message au tableau et le coup de téléphone à un proche.

En conclusion

J’ai ressenti beaucoup plus de plaisir aujourd’hui, car j’ai eu la sensation d’avoir davantage partagé des moments avec les enfants.

La matinée a été longue pour mini1, mais lorsque je lui ai demandé ce soir quelle organisation il avait préféré entre hier et aujourd’hui il m’a répondu « aujourd’hui ».

Je me rends compte à quel point ils aiment aider et faire « comme les grands », et surtout à quel point ils sont capables de le faire!

En fin de compte l’objectif est que les enfants apprennent, progressent, grandissent… Ce matin ils ont reçu des « savoirs » mais cet après-midi ils ont gagné en « savoir-faire » et c’est tout aussi important  !

« L’objectif n’est qu’un point d’arrivée, il fait partie du voyage comme le point de départ, mais n’est pas le voyage. […] Mais qu’elle qu’en soit la finalité, l’objectif est de prendre du plaisir à chaque seconde, ainsi le voyage sera une réussite. Le bonheur ne réside pas au kilomètre final qui n’existera jamais, mais au kilomètre zéro, qui commence à chaque instant »

Maud Ankaoua, Kilomètre zéro

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s